Tout, tout, tout, vous saurez tout sur.... Vos poils!!!!     L'épilation, oui... Mais, il y a l'avant et l'après.....

Article 2

Pour une épilation parfaite, il faut bien entendu la bonne technique d'épilation, comme nous avons pu le voir dans notre précédent article mais pas seulement, une épilation ça se prépare, ça s'anticipe et ça se prolonge en 3 étapes:

Avant l'épilation, on prépare la peau à cette prestation

Après l'épilation, on prend soin de la peau et on la réhydrate

Entre deux épilations, on fait attention à ses peau et à la repousse des poils

 

 

Une erreur à éviter : 

 

On n'épile jamais sa peau si elle est déjà irritée.

Avant de penser à l'épilation, on soigne toujours rougeurs, brûlures et inflammations et ce quelle que soit la technique d'épilation que l'on choisit! 

 

Avant l'épilation :

 

on fait un gommage!

On s'exfolie!

 

L'exfoliation avant d'épiler apporte plusieurs bienfaits:

Ça enlève les cellules mortes de la peau, et évite l'apparition de poils incarnés.

Cela permet aussi d'avoir une peau plus douce et plus lisse.

Cela permet une épilation plus efficace, puisque grâce au gommage les petits poils sous peau ont pointés le bout de leur nez et seront ainsi retirés sans peine.

 

Le bon geste : On choisit entre un gommage seul( gommage grain fin ou non selon le type de peau ou un loofah) ou avec un gant de kassa, une brosse pour le corps ou un gant exfoliant, peu importe (à adapter selon le type de peau). Les peaux normales peuvent utiliser un gommage léger tous les 2 à 3 jours. Les peaux sensibles cependant devraient limiter leur exfoliation à 1 fois par semaine pour ne pas abîmer la peau.

Concrètement, on fait de légers massages circulaires dans la direction du cœur. Cela améliore la circulation sanguine, raffermit la peau et diminue même la cellulite !

Quoi qu'il en soit, après un gommage et avant une épilation, on oublie pas d'hydrater!!!!

 

Attention aussi à ne pas faire de gommage (ou alors des gommages très doux si il y a présence de poils incarnés) avant une épilation à la pâte orientale puisque cette pratique créer une exfoliation au cours de l'épilation.

 

Après l'épilation :

 

On hydrate sa peau encore et encore!!!! Matin et soir!!!

L'essentiel après l'épilation, c'est de restaurer l'hydratation de la peau. On protège ainsi sa souplesse et les poils repoussent mieux. Il existe des soins anti-repousses et anti-poils incarnés.

Sinon, on utilise un soin nourrissant et apaisant, à base d'aloe vera ou d'amande douce (les deux étant efficaces contre les rougeurs). 

L'aloe vera et l'huile essentielle de lavande fine apaisent des irritations éventuelles ; le romarin hydrate la peau.

On peut ensuite appliquer son lait pour le corps habituel, ou enduire la zone épilée de crème à base de beurre végétal (karité, cacao, mangue) pour bien nourrir l'épiderme.

Et ce qu'elle que soit la zone épilée, je pense notamment au maillot ou aux aisselles, la aussi on hydrate, en évitant les muqueuses du maillot bien entendu (dépourvues de poils de toute façon...). Afin d'éviter les irritations sur ces zones, après l'hydratation, mettez du talc en poudre cela évitera la transpiration et les frottements.

Pour les aisselles, je vous conseille le talc en temps que déodorant plutôt que les produits classiques et ce quelque soit la technique d'épilation utilisée, pendant les 48 à 72h qui suivent.

 

On gomme!!!

Je vous conseille de faire un gommage une fois par semaine pour prévenir les poils incarnés mais attention selon la technique, ne faite pas le gommage de suite après l'épilation. Faire le premier gommage 2 jours après une épilation à la cire ou à la pâte orientale, attendre une semaine pour le rasoir, la crème dépilatoire ou l'épilateur électrique, la peau a en effet été très agressée et à besoin d'un peu de temps. 

 

On soulage les irritations

Pour les peaux sèches ou sensibles ou les épilations réalisées au rasoir, épilateur électrique ou crème dépilatoire, les irritations sont souvent de la partie. Si on a besoin d'une solution rapide (mais temporaire), on applique une compresse froide sur la peau agressée.

En cas de réaction cutanée plus sévère, on cherche une crème anti-inflammatoire dans des pharmacies. Mais attention : on utilise ce traitement pendant 2 semaines maximum sinon, elle amincirait le derme. 

On évite surtout les cosmétiques à base d'alcool et l'exposition solaire, cela ne ferait qu'alimenter l'irritation.

 

 

Et pour les poils incarnés on fait quoi?

 

C'est quoi ce truc?

 

Un poil incarné est un poil qui sorti de son follicule pileux n’arrive pas à percer le derme. Il dévie alors de sa trajectoire et se met à pousser sous la peau. Ce phénomène peut toucher toutes les zones épilées et ces poils sous-cutanés ne sont pas seulement inesthétiques, ils peuvent aussi faire mal. Ils sont non seulement à l’origine de rougeurs et de petits boutons mais peuvent aussi provoquer des folliculites - des inflammations avec la présence de pus - voire même des infections. Des petits maux qui souvent laissent des cicatrices sur notre peau surtout si vous décidez de triturez votre peau pour les faire sortir! (Avouez!!! Vous l'avez déjà fait.....)

 

Les facteurs de leur apparition:

 

Le type de peau

Les peaux épaisses sont plus sujettes au phénomène car le poil a alors plus de mal à percer le derme.

Le type de poils

Les poils frisés poussent en tire-bouchon et auront tendance à grandir à l’intérieur de la peau. Les poils fins et fragiles auront quant à eux du mal à sortir. Les frictions excessives Si on porte des vêtements serrés, ils vont frotter souvent contre la peau, ce qui va l’assécher et l’épaissir. Le poil va alors rester coincé. Attention également à ne pas obstruer vos pores avec des soins hydratants trop riches, cela peut également empêcher le poil de pousser à l’extérieur.

 

Comment éviter leur apparition?

 

Exfolier régulièrement!!! Si vous n’avez pas constaté d’amélioration en utilisant votre gommage avec grains classique, passez au loofah ou au gant de crin une fois tous les 15 jours pour une exfoliation plus efficace. En éliminant les peaux mortes, la peau devient moins épaisse et les poils peuvent sortir plus facilement. 

 

Hydrater quotidiennement Pour garder une peau souple et plus fine, il faut l’hydrater tous les jours. 

 

 

Avoir une hygiène impeccable Pour éviter la prolifération des bactéries et les petites infections, on nettoie bien ses outils d’épilation avant de s’en servir – les lames de son rasoir, la tête de son épilateur – puis on désinfecte la peau après l’épilation ou on fait appelle à une professionnelle pour effectuer son épilation, l'hygiène est un point important qui ne sera jamais négligé par une bonne professionnelle. 

 

Comment s'en débarrasser?

 

Le premier réflexe quand on a un poil incarné, c’est de triturer sa peau pour essayer de le faire sortir.

C’est une erreur!!!!

On n’utilise surtout pas ses ongles, une pince à épiler ou une aiguille. Pas stériles, ils peuvent apporter des infections. C’est ainsi qu’on se crée des cicatrices qui seront bien plus disgracieuses que le poil lui-même et mettront bien plus longtemps à disparaître.

 

On laisse plutôt le poil sortir seul.

Première étape, on désinfecte et si besoin on calme l’inflammation avec un anti-inflammatoire, de l’alcool à 90° ou une compresse d’eau chaude.

On oublie pas d'hydrater la peau en optant plutôt pour des soins anti-repousse ou anti poils incarnés.

Le poil incarné se rapprochant des imperfections, on peut ensuite appliquer un soin anti acné, de l’argile ou même du dentifrice pendant plusieurs jours pour résorber la lésion et faire disparaître le bouton.

Pour faire sortir le poil, on applique ensuite quotidiennement une lotion exfoliante de façon locale. Si le poil résiste ou s’il a formé un kyste, consultez un dermatologue. Seul un spécialiste peut l’extraire à l’aide d’une aiguille stérilisée.

 

 

Vous voilà à présent incollable sur l'épilation!

Bonne chasse aux poils.... 

 

La sélection shopping Just'pour soi


Écrire commentaire

Commentaires : 0