Connaitre son type de peau

Article 1

Comment connaitre son type de peau et donc lui apporter le plus de bienfait possible?

Cette question parait simple et pourtant, nous sommes nombreuses à ne pas en connaitre la réponse.

 

Tout d'abord, Le type de peau c'est quoi?

 

Lorsqu'on se penche sur l'anatomie de la peau, on remarque que sa surface est recouverte d'un film hydrolipidique : un mélange de sueur et de sébum qui forme la flore cutanée.

 

 

Le sébum forme un film protecteur à la surface de la peau, qui empêche l'eau de s'évaporer et qui permet de lutter contre les germes pathogènes.

 

La sueur permet en premier lieu d'éliminer la chaleur, mais elle est aussi responsable de l'hydratation de la peau et de l'équilibre de la flore cutanée.

 

La quantité et la qualité du film hydrolipidique déterminent le type de peau. Elles varient notamment en fonction de l'âge et de la santé du sujet, du climat, de la pollution et de l'hygiène de vie.

 

On se trompe souvent sur son type de peau.

Dès que l’on voit un bouton ou que la peau sue un peu trop, on pense qu’on a une peau mixte voir grasse.

Pas du tout !!!

 

 

Tout d’abord la peau évolue en fonction de l’âge, du climat, de notre environnement quotidien comme le travail et des hormones. Le type de peau ne se voit pas en fonction de possible petits boutons ou micro-kystes. On reconnaît son type de peau par rapport aux pores dilatés ou pas, si on a la peau qui brille même sans crème, si on a beaucoup de points noirs, si la peau tiraille en sortant de la douche ou malgré les crèmes utilisés, s’il a des gerçures, ou des rougeurs et l’épaisseur de celle-ci.

 

Quels sont les différents types de peau?

 

On distingue quatre grands types de peau : normale, sèche, grasse et mixte.

Parallèlement, la peau peut être sensible, déshydratée ou mature, c'est un état de peau, à ne pas confondre!!!!

 

C’est une erreur que font souvent les personnes : penser avoir une peau sèche alors que leur peau est simplement déshydratée.

Par exemple à cause d’un produit nettoyage décapant ou d’un apport insuffisant en haut. Il faut donc s’interroger :

Est-ce que je ressens ma peau sèche toute l’année ou seulement à certaines périodes?

Après certains traitements? etc....

De même, la peau mature correspond aussi à un état de peau, elle conserve donc ses propriétés.

Il convient alors d’alterner un soin adapté au type de peau et un soin raffermissant et lissant.

 

La peau normale :

le type de peau idéal, disons le en passant, c'est plus que rare!!!!

La peau normale est considérée comme la peau idéale. C'est d'ailleurs ce type de peau que l'on cherche à atteindre avec l'utilisation des produits cosmétiques.

Ni trop grasse, ni trop sèche, la peau normale est confortable, ne brille pas, ne tiraille pas, ne rougit pas aux changements soudains de température. Elle est souvent le résultat d'une hygiène de vie saine et équilibrée. La peau normale a besoin de peu de produits cosmétiques.

La peau sèche:

La peau sèche manque de lipides, autrement dit de sébum, ce qui facilite l'évaporation de l'eau.

La peau sèche a donc besoin d'être nourrie avant d'être hydratée, et ne doit pas être confondue avec la peau déshydratée. Elle a besoin de soin nourrissant à base de beurre (karité, cacao etc...) et pas seulement d'hydratation.

La sécheresse cutanée se manifeste souvent sur la peau du visage, les jambes et les mains :

Elle est rêche au toucher.

Elle tiraille, en particulier après la toilette.

Elle pèle très facilement.

Elle est généralement sensible aux changements climatiques : chaud, froid, vent, etc.

Avec le vieillissement, la peau sèche se traduit souvent par des rides fines mais assez nombreuses.

La peau déshydratée :

un type de peau passager, soit un état de peau!

La peau déshydratée est, comme son nom l'indique, une peau qui manque d'eau. On peut aussi bien avoir une peau sèche déshydratée qu'une peau grasse déshydratée.

Cet état de peau est souvent temporaire et se traduit par des ridules de déshydratation, un effet papier froissé lorsque l'on pince légèrement la peau.

 

La peau grasse:

La peau grasse s'explique par un excès de sébum, appelé séborrhée.

Elle se manifeste surtout sur le visage et le haut du dos et se caractérise par :

  • des brillances ;
  • une peau épaisse et terne ;
  • des pores dilatés ;
  • la présence de nombreux comédons, appelés plus communément points noirs. 

La peau peut devenir grasse pour différentes raisons, notamment :

des raisons hormonales ;

à cause de la pollution ;

dans des périodes de stress ;

en raison de l'utilisation de produits cosmétiques trop décapants.

Avec le vieillissement, la peau grasse présente généralement peu de rides mais profondes et marquées.

La peau mixte :

entre deux types de peau

La peau mixte est le mélange de deux types de peau et se caractérise par :

une peau grasse sur la zone médiane, ou zone T : le front, le nez et le menton, avec des brillances et des points noirs ;

une peau normale ou sèche sur les joues.

C'est une peau difficile à traiter car elle demande souvent des produits adaptés à ses deux types de peau.

La peau sensible :

un type de peau réactive, c'est un état de peau.

La peau sensible réagit excessivement aux agressions extérieures : pollution, chaud, froid, vent, etc.

Elle peut être associée à une peau sèche, une peau grasse ou une peau mixte.

La peau réactive a tendance à rougir, en particulier au niveau des joues, et l'on peut éprouver des démangeaisons et une sensation de brûlure.

La prise de médicaments, le stress, mais également l'utilisation de produits cosmétiques mal adaptés peut entraîner une sensibilité cutanée.

La peau mature: 

La peau mature, ou peau sénescente, est ridée et souvent relâchée.

La peau perd de sa tonicité, de sa fermeté.

 

Comment déterminer son type de peau?

 

Tout d'abord, je souhaiterai noter qu'il est très rare d'avoir, sur la visage, contrairement aux idées reçues, une peau toute ceci ou toute cela, je m'explique:

Comme vu ci dessous, on confond souvent types de peau (normale, grasse, sèche), qui est définitif mais malgré tout que l'on peut embellir, avec les états de peau (sensible, déshydratée, mature), qui sont un état éphémères à plus ou moins long termes.

Cette confusion peut par exemple nous amener à croire que nous avons une peau déshydratée et de ne la traiter que pour cette effet, de ce fait, une peau sèche et déshydratée n'est donc jamais nourrie, une peau grasse et déshydratée n'est jamais purifiée etc...

De plus notre visage n'est pas un tout, il doit être perçu par zone: En effet la peau des joues, du nez, du front, du menton etc... peut être différente, soit d'un point de vue biologique, puisque les glandes ne sont pas présentes en même quantité partout, soit d'un point de vue extérieure puisque les agressions externes (froids, pollution etc...) n'attaquent pas notre visage uniformément.

 

On connait tous la peau mixte que l'on attribue à une peau grasse sur la zone T : le front, le nez et le menton, avec des brillances et des points noirs et une peau normale ou sèche sur les joues.

Pour moi la peau mixte est l'état de peau le plus courant mais pas forcément sous cette forme, je dirai que nous avons tous la peau mixte dans le sens ou la peau est de ce type avec des zones ainsi ou ainsi. La zone T est la zone qui est effectivement le plus sujette à la brillance et apparition de points noirs mais elle peut aussi être déshydratée, sèche, sensible alors que le reste du visage ne l'est pas etc...!

En temps qu'esthéticienne professionnelle, je ne propose pas de soins du visage par type de peau, j'ai effectivement divers types de soins qui se différencient par les actes (gommage, modelage, masque, peel off...) que je vais prodiguer mais j'adapte les cosmétiques selon chaque zone du visage.

Il est important de bien distinguer ces zones afin de les soigner en conséquences, n'hésitez pas à utiliser plusieurs masques, gommage etc... selon ces zones.

 

Notez aussi que votre peu se régénère tous les 28 jours, même si le type de peau ne peut changer, les états de peau eux, le peuvent; une peau grasse avec les joues déshydratées par exemple pourra devenir grasse avec les joues normales ou sensibles etc...

 

Pour détecter les zones grasses voici l'astuce du mouchoir!

Il est conseillé de procéder de la façon suivante :

  • Se démaquiller.
  • Se nettoyer la peau avec de l'eau et du savon.
  • Attendre 30 minutes minimum que les glandes aient suffisamment travaillé.
  • Placer un mouchoir en papier sur le visage, comme un masque, et appuyer légèrement pendant une dizaine de secondes.
  • Retirer le mouchoir et observer à la lumière.

 

Résultat du test :

  • Il y a des traces de gras (transparences à la lumière) sur tout le mouchoir : vous avez probablement la peau grasse de façon plus ou moins uniforme, traiter donc votre visage entier.
  • Il y a des traces de gras seulement au niveau de la zone médiane (front, nez, menton) ou autre: vous avez probablement une peau mixte, il sera donc important de traiter les zones apparaissant en transparence sur le mouchoir avec des produits spécifiques à ce type de peau mais de traiter les autres zones avec des cosmétiques pour peau déshydratée, sensible ou sèche... 
  • Il n'y a aucune trace sur le mouchoir : vous avez la peau normale ou la peau sèche, aucun cosmétiques pour peau grasse n'est à utiliser dans ces cas là et ceux même si vous constater des imperfections type boutons ou micro kystes.

 

L'observation de votre peau

 

L'observation de la peau se fait sur peau propre, à l'aide d'un miroir grossissant et suffisamment de lumière.

On essaie de relever et de cibler la présence :

  • de pores dilatés (petit trou de peau que l'on peut distingués parfois à l’œil nu mais le plus souvent grâce à un miroir grossissant)  ;
  • de comédons dits points noirs ;
  • de squames (autrement dit si la peau pèle par endroit) ;
  • de rougeurs.

On évalue également la qualité de la peau et on note son ressenti :

  • Est-ce que le teint est lumineux ou terne ?
  • Est-ce que la peau est rêche, poisseuse ou douce ?
  • Est-ce qu'elle est fine ou épaisse ?
  • Est-ce que la peau tiraille, surtout après la toilette ?
  • Est-ce qu'elle est plutôt confortable au toucher ?

 

Ces observations permettent de se donner une idée du type de peau qui, je le rappelle peut être différent d'une zone à l'autre du visage.

Voici le résultats de ces observations:

 

  • Le teint: pour une peau normale il serait clair et lumineux, pour une peau grasse plutôt terne et luisant, pour une peau sèche, clair et terne et enfin pour une peau mature, grisâtre avec la possibilité d'avoir des tâches pigmentaires. Une peau grasse et mature aura donc un teint plutôt terne, à tendance grisâtre, luisant et avec quelques tâches pigmentaires.
  • Les brillances: elles sont le reflet de zones grasses
  • L'épaisseur de la peau: La peau sera plutôt fine pour une peau sèche ou mature ( en effet avec le temps la peau s'affine) et épaisse pour une peau grasse.
  • La sensibilité de la peau: La sensibilité sera importante pour les peaux sèches et ira en s’accentuant pour les peaux matures mais elle peut aussi être le reflet d'un état de peau sensible, une peau grasse peut être sensible (sujette aux réactions) par exemple.
  • Les pores: Ce sont les petits trous que l'on aperçoit sur sa peau notamment avec un miroir grossissant, sauf pour les zones grasses, les pores sont serrés et tout petits, pour les peaux grasses en revanche, il seront plutôt dilatés. Attention cependant aux fumeurs qui risque d'avoir des "trous" disparates, profonds et larges, ceci n'est pas lié à une état de peau mais à la cigarette!!!
  • Les points noirs: Les zones grasses sont plus sujettent à accueillir les points noirs.
  • Le toucher: Les peaux normales auront une sensation au toucher, douce et velouté, les zones grasses, laisseront un film moite et gras sur la main, les peaux sèches seront quant à elles rêches.

 

Conclusions

Ne pas confondre le type de peau (qui est définitif) et l'état de peau qui est périodique

type de peau: mixte, grasse, sèche, normale

état de peau: sensible, mature, déshydratée

Ne pas oublier que la peau se régénère tous les 28 jours

Traiter son visage par zone et non dans sa globalité

 

 

 

Les prochains articles vous expliqueront quels soins apporter à votre peau selon ses caractéristiques.

 

Des questions,

des incompréhensions,

laissez un commentaires sur le blog pour en discuter!

A bientôt

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    sandrine coquelin (mardi, 06 décembre 2016 16:52)

    alors testdu mouchoir effectué : aucune trace sur le mouchoir donc peau normale
    par contre l état: je dirais un peu rouge donc sensible.. et tiraille un peu surtout apres la toilette.

  • #2

    Just'pour soi (mardi, 06 décembre 2016 16:59)

    Bonjour
    Effectivement si le test du mouchoir est "négatif" c'est que la peau n'est pas grasse, pour les rougeurs effectivement état de peau = sensible vu ce que vous decrivez.
    En revanche si la peau tiraille après la toilette j'opterai plutôt pour une peau sèche....
    Conclusion: peau sèche et sensible
    (Après cela reste un diagnostic à distance....)

  • #3

    sandrine coquelin (vendredi, 09 décembre 2016 15:40)

    merci dés que possible on fera un vrai diagnostic quand ma route me mènera a villiers

  • #4

    Just'pour soi (vendredi, 09 décembre 2016 15:42)

    Oui avec plaisir ou si ma route me mène dans la Sarthe!